home

Mondes parallèles

L’homéopathie, c’est pour les gens impatients: ça ne change en rien la vitesse de la guérison ou le résultat, ça leur permet juste d’avoir l’impression de faire quelque chose. (« L’homéopathie soigne le patient, pas la maladie »)

princess klopobek

Publié dans petites considérations | Laisser un commentaire

Cinéma: France vs USA

Tiens j’ai vu récemment deux nouveaux films français, chose plutôt rare, mais vu qu’ils sont au box-office, je me suis laissée tenter par la curiosité. Ma foi, chacun assez rafraîchissant dans son genre.

Les intouchables, tout d’abord: frais oui, pour bon public (ce que je deviens de plus en plus) qui veut éviter de se prendre la tête, mais je ne suis pas là pour jouer les critiques, juste pour contredire. Point de racisme dans ce film donc: le meilleur test à mon sens consistant à remplacer le personnage du rôle « victime » par un blanc; le film ne perd aucunement son sens, il s’agit juste de confrontations sociales et non de confrontations raciales. Le seul élément raciste est volontaire, dans le dialogue entre la gamine et le héros, ceci afin de montrer à quel point elle est détestablement gâtée et ignorante.

The Artist: je me demandais, tout simplement, si le message des Américains, par ses multiples nominations aux Oscars, n’était pas simplement de dire aux Français qu’ils ne font jamais d’aussi bonnes choses que quand ils la ferment. [Pour éviter tout spoiler, je dirai juste que la scène que j'ai préférée est celle du rêve; ça m'aurait éclatée de voir le film continuer sur ce thème. Sinon Bérénice Béjo m'énerve et Dujardin m'impressionne, pour le coup]

cinéma français

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | Laisser un commentaire

Hommage à Steve Jobs

Dans le plus pur respect de la délicate tradition iKlopolandaise.

iBite

On peut passer à autre chose maintenant?

princess klopobek

Publié dans photomontages | Un commentaire

Le dicton du jour

Si tu as peur des blancs dans une conversation, pose une seule question à l’autre à propos de lui-même. Il les remplira avec excellence. Et parfois même ce ne sera pas nécessaire.

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | 4 commentaires

Bah puisque tout le monde en parle (ou en a parlé)

Je me demande vraiment si G+ va décoller; il y aura de la curiosité, certes, mais il manque quelque chose que Facebook a procuré, et qui a fait son succès: les retrouvailles de vieux potes. Pour l’instant, j’y ai juste des contacts Twitter (Qui pour certains ne sont même pas des potes, juste des connaissances Twitter).
Ensuite, bah recommencer tout le cheminement remplissage de profil – retrouver ses contacts, etc., peu me chaut; quant à mettre ses statuts en double, bof. Il va vite falloir trouver un système qui permette de centraliser tout ça, mais apparemment des extensions sont déjà disponibles en Beta (Sur G+ via Chrome uniquement). Niveau timeline, des choses sont également à revoir… Autrement, LE truc sympa, c’est le système de visioconférence en groupe.

Quoi qu’il en soit, pour le moment, on s’y emmerde sec.

princess klopobek

Publié dans nos institutions | Marqué avec , , , | Un commentaire

La question du jour

Si l’on part du postulat habituel qui veut que « rien ne se perd, rien ne se crée, etc. »; dans la mesure où on « stocke » sur notre petite planète de l’énergie extra-terrestre avec les panneaux solaires; à un moment, est-ce qu’on ne finira pas par tout cramer? Pas que je m’inquiète hein, mais je m’interroge.

la fin du moooonde!

princess klopobek

Publié dans grands questionnements | 4 commentaires

Tchiiiz (A vos souhaits)

Je ne m’y connais pas en photo, mais quand j’y pense, je me dis qu’on a énormément fait évoluer le domaine ces dernières années (pour ne pas dire « développer » haha): numérique, millions de pixels, haute résolution, capteurs de fou, HDR, dingue.

Tout ça pour y appliquer partout et généreusement des effets vintage 70′s, polaroïd, piqué et autres Derrick-style à tire-larigot.

princess klopobek

Publié dans petites considérations | 2 commentaires

Big upgrade

A propos, j’ai ajouté un QR Code pour l’url du site dans la colonne de gauche. Toujours important d’évoluer avec la technologie. Hahaha.

princess klopobek

Publié dans Klopoland | Un commentaire

Février ça pue des pieds

Février, le mois qui ne sert à rien, à part allonger l’hiver de 28 ou 29 jours. Pas un seul jour de congé, et ça commence à faire long depuis le 1er janvier. Juste un jour à se bâfrer de crêpes, et une occasion soit de faire râler les célibataires, soit de penser (enfin) à son/sa bien-aimé(e).
Les seuls qui vous diront que « si, si, février, c’est un chouette mois », ce sont ceux qui ont un prétexte pour faire la fête parce que leurs parents s’emmerdaient à l’Ascension ou la Pentecôte l’année précédant leur naissance. Point positif: on peut toujours les y aider. Ceci dit, si février n’existait pas, les fêtes d’anniversaires se dérouleraient en mars, où il fait un peu plus chaud et les soirées sont plus longues; ce mois n’a donc vraiment aucun intérêt.

groundhog-large

princess klopobek

Publié dans nos institutions | Un commentaire

Des p’tits trous des p’tits trous

Chers amis chiliens,

Si cela peut vous rassurer, sachez qu’en deux mois, rien de nouveau ne s’est passé sous le soleil: le monde tourne, Sarko n’a toujours pas été décapité, et la Belgique n’a toujours pas de gouvernement. Seul petit changement: la marée noire est devenue rouge et s’est déplacée en Europe. Vous pouvez donc à présent retourner dans votre trou si vous le voulez, l’heure est à l’hibernation.

princess klopobek

Publié dans nos institutions | 4 commentaires

Onomatopeï

Vlaams belang, ca fait un peu gros brol qui tombe mal je trouve. Vlam belang balang blang blong bloung.

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | Un commentaire

De Bruocselae animali (1)

Ceci constitue le premier chapitre d’une petite série qui abordera divers aspects de l’animal bruxellois. Ce premier opus évoque le Bruxellois dans ses déplacements.

Contrairement aux croyances communément répandues, le Bruxellois n’est pas un nain qui fait pipi partout: c’est un être doué de parole, également capable de faire caca, qui vit en autarcie (ou en autiste, je ne sais plus exactement le terme) dans la capitale européenne.

Pour se déplacer, le Bruxellois utilise principalement ses pattes, qu’il pose par terre ou sur des pédales. Accessoirement, il use également des véhicules communautaires assez primaires et aux passages aléatoires, tels le train, le tram, le métro ou le bus; le train n’étant utilisé qu’exceptionnellement, effrayé qu’est le personnage par les distances et autres grands espaces: le Bruxellois souffre en effet d’audelàdetrentekilométrophobie (Nous, allochtones, d’entendre souvent son cri d’effroi: « HEIN? MAIS FAUT TRAVERSER LE RING POUR ALLER LA-BAS! ») (En même temps, si ça lui suffit, tant mieux pour lui).

Outre cette névrose, persuadé d’être en plein coeur d’une belle mouvance écologique, le Bruxellois ne possède que rarement l’aptitude à conduire son propre véhicule motorisé; et puisqu’il n’a ni permis de conduire ni voiture, il éprouve d’immenses difficultés à se mouvoir de lui-même hors de son enceinte… Il est ainsi clairement confronté à un cercle vicieux insoluble à ses yeux.
Il aura donc également tendance à se faire assister pour tout déplacement un peu périlleux, ou comportant de gros objets, ou pour tout déplacement d’une gare étrangère à un lieu étranger, et finira même par trouver cela tout à fait normal. Oui, car le Bruxellois est fier de ne pas polluer le monde de ses gaz d’échappement, mais est sans vergogne pour ce qui est de demander aux autres de faire des allers-retours et autres retours-allers pour lui.

manneken
Pour le chapitre suivant, nous songerons à aborder le thème du Bruxellois en période de reproduction.

princess klopobek

Publié dans action, nos institutions | 2 commentaires

Les nouveaux termes du XXIème siècle

Poulpy: envie de faire du shoppong
Princess Klopobek: joli le néologisme
Poulpy: ouais
Princess Klopobek: le shoppong c’est passer d’un magasin à l’autre mais très très vite?
shop

princess klopobek

Publié dans action | Laisser un commentaire

Office de Promotion de Klopoland

klopocarte

princess klopobek

Publié dans Klopoland | 3 commentaires

BeGov

Le bon roi Albeeert a son royaume tout à l’enveeers
Le bon Saint-Elio lui dit ô mon roi votre majesté est mal secondéééée

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | Laisser un commentaire

Twittobek

Ha oui tiens à propos (de quoi? Ben de rien, justement) je teste Twitter en ce moment, histoire de voir. Jusqu’à présent, ben c’est un peu comme un blog, ça ne sert à rien et on en fout encore moins de ses journées.

princess klopobek

Publié dans nos institutions | Laisser un commentaire

News

Ils devraient faire quand même un peu attention dans « Le Soir« , avec les articles en colonnes…

image-11

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | Laisser un commentaire

It’s alive!

25 juin 2010 – Ca y est, au bout de cinq jours d’incubation, l’expérience a fonctionné. Mais grands dieux, qu’ai-je fait? J’ai donné vie à des monstres! Je ne peux garder ces spaghetti en casserole plus longtemps, il faut que je les noie!

franklopostein

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | Un commentaire

Rangez

eyja2
Haaa l’ameublement du nord, si mal fini mais si efficace

princess klopobek

Publié dans photomontages | Un commentaire

Toi aussi va au ciné et fais-toi arrêter

Noémie, une lectrice de Rue89, était installée dans une salle de l’UGC Opéra, à Paris, samedi soir. Des policiers débarquent alors pour appréhender une femme entrée dans la salle avec une boisson achetée à l’extérieur. C’est la troisième fois en quelques jours que des policiers interviennent dans des salles UGC, pour différents motifs prévus par le règlement du réseau : infiltration d’enfants de moins de trois ans ou introduction d’aliments et de boissons achetés à l’extérieur.

Lire la suite

Perso ça fait des lustres que je ne vais plus au ciné, vu le prix. Néanmoins pour ceux qui en ont encore les moyens, je propose un pique-nique géant dans tous les cinés UGC à chaque séance, que chacun amène son sandwich et son thermos.

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | Laisser un commentaire

La taxe usb

(Petit extrait d’un débat à propos de la taxe sur les supports multimédia instaurée en Belgique depuis le 1er février. Pour conserver l’anonymat des acteurs, les noms de ceux-ci ont été remplacés par leur rôle social dans le débat)

Princess Klopobek: La taxe de copie privée sur les supports multimédia prenant cours aujourd’hui, le téléchargement illégal devient-il légal?

Le copain contrariant mais réaliste: non

Le copain qu’a toujours le mot pour rire: Tais-toi et copie.

L’informaticien averti: http://www.macway.com/fr/product/11166/drivedock-noir-dock-usb-20-pour-disque-dur-sata-2535.html plus des disques durs normaux. C’est pas soumis à la taxe (nos législateurs « bien aimés » n’étant pas encore au courant que cela existe) et c’est généralement moins cher qu’un disque dur externe^^

Le musicien qu’a vraiment du mal: Ce concept de taxe est idiot… Avant que la copie des supports ne soit possible, les gens n’achetaient pas leurs disques en 10 exemplaires. Où donc est la perte causée par la copie privée pour les ayant-droits ?

On sait bien officieusement, que c’est pour compenser les échanges illicites et pour faire une source de revenus supplémentaires pour le gouvernement.

Sans compter son aspect antisocial, vu que l’argent récolté sera distribué selon les sondages, donc plus l’artiste vend, plus il reçoit de la taxe, ce qui est différend de la vision que les politiques présentent pour justifier cette taxe en mettant en avant le cliché de l’artiste qui crève de faim à cause des méchants pirates.

L’employée aux taxes qui défend (pas mal) son job: Olalala sur quoi tu me lances!!! Le téléchargement sur des sites illégaux reste évidemment illégal! ce n’est pas une taxe mais une redevance (comme la redevance recupel…) l’argent ne va pas dans les caisses de l’état mais dans la poche des auteurs! ne dites pas que c’est faux… je travaille dans une société de gestion collective ;-) Quant à justifier la redevance et non taxe!!!! (merci) il suffit que chacun soit de bonne foi et regarde ce qu’il met sur usb, mp3, smartphone etc!!!

j’ai une idée : on va filmer un super bon prof de maths pendant un an et puis il suffira de diffuser le cours dans toutes les écoles… ça fait des économies pour l’état… et puis tant pis pour le prof qui a bossé pour préparer son cours!

bon j’arrête là… sujet délicat ;-)
bonne copie à tous…

Princess Klopobek: Je n’ai jamais dit que j’étais de bonne foi ^^
Mais dans la mesure où cette « redevance » sert à compenser les échanges illicites, on est en droit de se poser la question. Et comme le dit si bien Le musicien qu’a vraiment du mal, quid du petit artiste?

(L’informaticien averti: les disques durs sata ne sont pas soumis à la redevance??)

L’informaticien averti: Pour autant que je sache, elle ne s’applique qu’aux lecteurs mp3, disques externes et clés usb.

Il y a quand même plusieurs bizarreries avec cette redevance:
- Si c’est une redevance sur la copie privée (qui est, elle, légale), pourquoi sert-elle à payer le téléchargement illégal?
- Si je peux comprendre qu’elle s’applique aux lecteurs mp3 (vu qu’une redevance équivalente s’applique aux cassettes), j’ai du mal à concevoir qu’elle s’applique aux disques durs externes (c’est rarement des copies privées qu’on sauve dessus) et encore moins aux clés usb qui n’est pas un dispositif de sauvegarde, mais un dispositif de transfert.
- Certains sites permettent de télécharger des fichiers légalement, contre paiements incluant des droits d’auteur. Pourquoi dois-je payer une 2ème fois ces droits d’auteur si je veux pouvoir garder les fichiers que j’ai achetés? Il y a une double taxation.

Princess Klopobek: Bah c’est un semblant de licence globale déguisé sous un prétexte foireux. Si l’on était vraiment de bonne foi, on appliquerait une licence globale de téléchargement, mais ça impliquerait une application mondiale (je veux dire par là qu’à partir du moment où les habitants d’un pays payeraient cette licence, les sites de téléchargement pourraient rendre légal le téléchargement par la simple détection du pays d’origine de l’ordinateur qui télécharge, mais il est tellement facile d’utiliser un proxy… – je ne sais pas si je suis claire mais peu importe ^^). Evidemment il y aurait encore des râleurs, et pas forcément ceux qui téléchargent le moins… hihihhuhuhu
Ceci dit, si ce que tu dis est vrai, on peut aussi acheter un disque dur sans enveloppe en Belgique et un boîtier externe à l’étranger pour être déchargé :D

L’informaticien averti: Si c’est pour acheter à l’étranger, autant acheter directement tout le disque externe, là où il n’y a pas cette redevance :p

La station de docking que j’ai mise en lien est achetable en Belgique. Besoin d’un nouveau disque externe? Tu achètes un nouveau disque interne et tu switches entre les deux. Vu le coût des disques internes, c’est beaucoup plus rentable^^

Le musicien qu’a vraiment du mal: @L’employée aux taxes qui défend (pas mal) son job : Est-ce que tout l’argent de la redevance est redistribué aux artistes? Ou part-il en partie dans d’autres choses comme des organismes de surveillance des échanges illicites comme c’est le cas en France ? Si c’est le cas, alors on peut effectivement parler de taxe, puisque la taxe est une contribution à l’état contre un service de la part de celui-ci.

Peu importe ce qu’on met sur nos clés USB, (personnellement, ma musique est sur cd et sur mon disque dur car c’est plus facile, c’est tout, elle ne le quitte pas, je ne mets ni sur usb, ni sur un baladeur numérique, quoique la seule musique que je mets sur mes clés est celle que j’enregistre ;)) cela ne change rien au fait qu’on n’achèterait pas plus de disque si la copie n’était pas possible, vu que ce n’était pas le cas avant la commercialisation de la K7.

Pour ce qui concerne le prof, cela se fait déjà, avec son autorisation, mais cela ne remplace pas un vrai cours, le contact et toussa.

Et même si cela se faisait sans son autorisation, on ne serait plus dans le cadre de la copie privée, mais de la diffusion illégale alors que cette «redevance » sert à compenser les soi disant pertes de la copie privée.

Le problème dans votre post est que vous partez du fait que cette redevance compense les échanges illicites, mais ceux-ci étant illicites, peut-on les taxer ? Introduit-on une redevance pour compenser les effets des trafics de drogues, pour compenser les effets des meurtres, vols, etc ?

Et que dire des APN, en quoi un APN, qui ne servira qu’à prendre des photos crée un manque à gagner ?

Que dire de l’entreprise qui achète des téraoctets de supports vierges pour leur backups ?

Et quid de l’artiste non produit, qui va payer cette redevance pour chaque démo qu’il gravera ?

Princess Klopobek: L’informaticien averti > Oui mais en cas de panne sous garantie, c’est plus facile à ramener ^^

L’employée aux taxes qui défend (pas mal) son job: 1ere chose, la redevance ne répare pas le préjudice pour la copie illégale! la copie privée c’est une copie d’un original que l’on a et dont on se sert dans le cercle famille (ex un CD copié pour le mettre dans sa voiture ou dans la chambre du fiston) ou un CD copié sur disque dur externe et qu’on transfert sur son mp3.
Oui l’argent va (après déduction des frais de fonctionnement de la société de gestion) dans la poche des auteurs.
Il y a en ce moment des propositions de loi à l’étude l’une d’ECOLO qui prévoit une licence et une du MR plus proche d’Hadopi. De toute façon, l’Europe va trouver une solution quand elle cessera d’hésiter entre les licences et la répression. Pour ceux qui aime se faire peur, qu’ils cherchent des infos sur l’ACTA…
La redevance Auvibel et la redevance Reprobel ne passent pas du tout dans les caisses de l’Etat… par contre une redevance qui cache bien une taxe est la redevance télé car elle, est due pour la simple raison de posséder une télé et va directement dans les caisses de l’Etat!

L’informaticien averti: La plupart des gens ne se servent pas de leur disque dur externe, et encore moins de leur clé usb, pour faire des copies privées, pourquoi doivent-ils alors payer cette maudite redevance sur les copies privées si ce n’est le fait qu’on n’ose pas reconnaitre officiellement que c’est pour compenser les copies illégales? Tout possesseur de disque dur externe est-il présumé coupable, contrairement aux principes du droit applicables en démocratie?

Petite question: comment savez-vous, chez Assucopie, quels sont les morceaux copiés (légalement) sur les disques durs externes, et donc leurs auteurs, afin de pouvoir les rémunérer proportionnellement au nombre de morceaux copiés (légalement)? Je ne voudrais pas que ma redevance serve à payer Céline Dion, Lara Fabian, Johnny ou Michael Jackson simplement parce que ce sont les plus gros scores au hit parade.

L’employée aux taxes qui défend (pas mal) son job: Assucopie ne gère que les droits des oeuvres littéraires et donc vu que la loi de 2005 n’est pas encore entrée en vigueur (hé oui notre ministre Quicky ne favorise pas les droits d’auteur!) nous ne percevons pas encore les redevances sur les supports digitaux.
Dans le sens copie, il faut également entendre le sens de copie transitoire et là l’utilisation est différente.
Ce n’est pas pour compenser de manière cachée la copie illégale puisque le support d’origine de la copie doit être original! Le législateur dit quels sont les supports qui servent à la copie d’oeuvre originale. Puisqu’il s’agit d’une licence légale càd une autorisation de copier permise par le législateur et non l’auteur, tout le monde paie un % minime… c’est une gestion collective des droits, car il est impossible de faire du cas par cas !

Pour Assucopie, nous sommes dans le cadre de la licence légale pour reprographie donc les photocopies, plus précisément des copies de courts extraits à partir d’un support papier. Aussi droit avec licence légale. Comme dit plus haut, il est impossible de savoir avec exactitude ce qui est copié que ce soit de la musique, du film ou du texte! Donc le droit de repro est lié à un coefficient de copie connu après des études et de la production de l’auteur. Par exemple, on sait que sur les quelques milliards de photocopies réalisées en belgique chaque année, la grande majorité est constituée de copies d’oeuvres scolaires. Un auteur de manuel scolaire percevra plus qu’un auteur de missel, de poésie…

Les grosses machines perçoivent certainement plus que les petits riquiqui car vont jouer la diffusion plus large, la production plus importante et d’autres coefficients…

Le musicien qu’a vraiment du mal: C’est tout de même la législation qui garantit le droit d’auteur.

Le droit à la copie privée n’est que la constatation légale du fait que l’on ne peut pas appliquer le droit d’auteur en privé, car cela serait incompatible avec le droit à la vie privée. C’est un état de fait.

Et encore, pas mal de points du DA ne reconnaissent pas son inapplicabilité dans le privé.

En théorie, je n’aurais pas le droit de jouer l’Å“uvre d’un compositeur sans son autorisation. Sans cela, comment aurais-je pu moi-même devenir musicien sans passer par là ? Un ado qui joue du Metallica ou du Nirvana dans sa chambre pourrait être condamné pour un tel crime, pire que le terrorisme…

Comment vérifier que je ne modifie pas chez moi, pour mon propre usage personnel des compositions, une peinture ou un livre ? Personne ne peut le faire sans violer ma vie privée. Sans compter que modifier des compositions, c’est ce que font les apprentis arrangeurs…

Le droit d’auteur est important, mais il est pourtant peu réaliste pour ce qui est de certaines de ses applications.

Maintenant, je ne comprends pas pourquoi on doit être redevable ad vitam eternam aux auteurs pour adapter une loi à la réalité du terrain.

L’informaticien averti: Bref, tout ceci me confirme plusieurs choses:
- le législateur n’est absolument pas au courant (fait semblant de ne pas savoir?) de ce à quoi sert une clé usb ou un disque externe.
- les politiques et journalistes devraient arrêter de dire tout et n’importe quoi, notamment que cette redevance est là pour compenser le téléchargement illégal… ou arrêter d’être hypocrites et le dire clairement.
- vu qu’il est impossible pour des raisons de respect de la vie privé de savoir ce qui est copié (et heureusement), c’est malheureusement une fois de plus ceux qui ont le plus de sous qui vont toucher le pactole.

Conclusion: si je veux me payer un disque externe, soit j’achèterai un dock et des disques internes non soumis à cette redevance, soit j’achèterai mon matos par internet sur des sites à l’étranger et tant pis pour les marchands de matos en Belgique.

Princess Klopobek: La vache, je ne suis pas sûre d’avoir tout compris, mais je crois que je ferai comme l’informaticien averti, au cas où ^^

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié | Un commentaire

Coach Potato

Je suis actuellement une formation. Dans cette formation, il y a un coach en entreprise. En gros, il résumait les relations professionnelles à quatre mots: Assertivité, agressivité, manipulation, passivité; seule l’assertivité étant une bonne chose évidemment. Soit. Or, pour moi, la manipulation n’est pas forcément quelque chose de négatif. J’explique:

Pour moi, dès qu’on communique, on manipule, quelque part.

Définition de « manipulation » selon le larousse: « Action d’orienter la conduite de quelqu’un, d’un groupe dans le sens qu’on désire et sans qu’ils s’en rendent compte ».
Aucune connotation négative, donc, dans cette définition, mais la plupart y trouvent du négatif parce que cela se passe à leur insu et qu’ils aiment bien avoir l’impression de tout contrôler. Or, la plupart des choses se passent à notre insu me semble-t-il: l’inné, l’acquis, l’influence de l’environnement, tout ça.. La manipulation mentale peut néanmoins, en effet, être détournée à des fins plus ou moins perverses, mais ce n’est pas toujours le cas.

Dans wikipedia, elle est entre autres expliquée comme ceci:
« Certaines formes de manipulations pourraient être altruistes, mais la notion de manipulation mentale est généralement négativement connotée, évoquant les manipulateurs aux comportements égoïstes ou malveillants. »

De même:
« La question de l’influence sur autrui n’est pas tranchée. Certains psychologues estiment qu’on peut « influencer avec intégrité » dans les relations familiales ou commerciales, c’est-à-dire non aux dépens d’autrui, mais pour améliorer les relations sociales et inter-personnelles (l’éducation, la psychologie de la motivation relèveraient de cette catégorie de manipulation). »
(NDLR: Hauts cris de mon coach quand j’ai comparé manipulation et conditionnement à enseignement et éducation)

Et encore:
« D’une certaine manière, la manipulation est très fréquente dans les sociétés, démocratiques ou non, dans le cadre professionnel, conjugal ou familial, car dès qu’il y a mensonge, omission ou déformation volontaire de la vérité, nous sommes en présence de tentatives de manipulation. On qualifie d’ailleurs parfois de manipulatrices des personnes qui montrent simplement une inhabituelle aptitude à convaincre, sans avoir pour autant des objectifs malveillants ou égoïstes.  »
Ici, on parle de simple omission ou déformation; or, quand on argumente, quand on parle, quand on communique, on a souvent tendance à omettre pour ne garder que les arguments en la faveur de notre idée.

Enfin, les pensées sont à mon sens rarement dénuées d’arrière-pensée: on dit ou fait rarement quelque chose dans un seul but, mais bien dans plusieurs, conscients ou pas: il y a quasiment toujours une partie minime un tant soit peu intéressée, qu’on le veuille ou pas: parler pour émettre une idée, mais aussi « séduire » (au sens large), ou attirer l’attention, ou se mettre quelque peu en avant, ou montrer ses connaissances ou que sais-je, c’est vaste, le tout sur un ton particulier bien choisi; réconforter quelqu’un est altruiste, mais peut aussi être gratifiant pour soi-même, etc. Rien de réprochable dans ceci pourtant, car involontaire, on a juste besoin d’une certaine reconnaissance, et dans l’inconscient, l’ego occupe une place de choix.

Quant à la théorie du harcèlement moral de ce même coach en entreprise qui, faut-il le dire, travaille en indépendant, brrr, j’espère ne jamais avoir un boss qui aura été coaché dans le même esprit:
Pour résumer, la victime du harcèlement serait responsable à 50% de celui-ci puisqu’elle l’a laissé apparaître, l’a laissé faire au lieu de l’éviter; la victime a pris les choses comme étant de l’agressivité par choix, libre à elle de choisir une autre interprétation, ou de laisser couler. Du 50/50, donc. Et donc, on remet une couche de culpabilité supplémentaire à la couche déjà présente.

Bien sûr, quand on nous tire dessus, on peut éviter les balles, il y a des techniques et des boucliers pour ça; le seul souci étant qu’on ne les connaît pas nécessairement tous, qu’on n’a pas toujours de kevlar sur soi tous les jours (Etrange de devoir en porter pour aller bosser dans un bureau d’ailleurs) et qu’on ne s’attend pas forcément à se faire tirer dessus dans le dos, ou plutôt, dans la tête (zone non-protégée) par une balle à tête chercheuse. Le harcèlement étant par définition tourné de manière très perverse et ambigüe, parfois même inconsciente, et apparaissant de manière sournoise et insidieuse.

Révulsée je suis.

princess klopobek

Publié dans nos institutions | Marqué avec , , , | 2 commentaires

28 days after

Après avoir visionné une série de films se déroulant dans l’espace, une question plus ou moins essentielle me vient à l’esprit: comment font les femmes astronautes pour gérer le « débarquement des anglais »? Après tout, celui-ci est soumis à la pesanteur, me semble-t-il.

ragnagnas

princess klopobek

Publié dans grands questionnements | Marqué avec , | 2 commentaires

Terreurs nocturnes

Affreux affreux affreux. On se demande parfois pourquoi, par quels détours passe le cortex, pour oser même songer à construire certaines idées inimaginables. Il m’arrive, de temps à autre, et contre toute attente, d’être sujette à ce que j’appellerais des cauchemars érotiques. A savoir, je rêve que je couche avec quelqu’un qui, même s’il est sympathique, ne me plaît pas mais alors pas du tout dans la réalité; et évidemment, lorsque je m’en rends compte au matin, je me sens sale et dégoûtée par la personne en question, yurk.
Le souci étant qu’un cauchemar érotique provoque chez moi un effet inversément proportionnel à celui du rêve analogue, le traumatisme y ajoutant une couche supplémentaire: en revoyant ladite personne, je ne peux m’empêcher de penser à nos… « ébats » (rien que là, brrr), et au lieu d’engager la conversation avec des étoiles plein les yeux, je ressens une ineffable tendance à vouloir détaler au plus vite…

Amis, si vous me voyez détourner les yeux de vous, ce n’est donc pas par snobisme, timidité ou surdité: mon cerveau me joue peut-être simplement des tours.

princess klopobek

Publié dans sex | Marqué avec , | 8 commentaires

teste tous les moyens de commu…

teste tous les moyens de communication possibles et (in)imaginables. Restent à tester: le tam-tam, les signaux de fumée.

princess klopobek

Publié dans divers | Marqué avec | 2 commentaires

Mon Mac, ce héros

mac super-héros

Il a tout pour plaire…
(Source)

princess klopobek

Publié dans divers | Marqué avec , , , , | 3 commentaires

Radio bière-foot

Princess Klopobek
mais pourquoi tout le monde parle de foot sur Facebook, il y a quelque chose de particulier?

POulpy
fr – irl, qualification

Princess Klopobek
oui mais coupe de quoi

POulpy
coupe du monde

Princess Klopobek
ha ok, donc l’un ou l’autre y sera
et qui a gagné

POulpy
en gros si j’ai bien compris – ou pitête pas – ça dépend des points
finalement faut pas etre si con pour s’intéresser au foot

Princess Klopobek
depuis quand les footballeurs comptent ils?

POulpy
suis affalée dans mon lit avec une pinte

Princess Klopobek
rhoooooo

POulpy
devant le foot

Princess Klopobek
je n’aurais jamais pensé ça de toi

POulpy
moi non plus

Princess Klopobek
il n’y a vraiment rien d’autre à la télé?

POulpy
ben en fait je crois que j’aime bien

Princess Klopobek
huhuhu suis contente de ne pas avoir la télé… Je risquerais de finir par aimer aussi

POulpy
il est temps que je me tape un mec

Princess Klopobek
en effet
Tu as a bière, tu as le foot, y a pu qu’à

POulpy
j’en suis réduite à regarder des gros mollets et fantasmer – Ha coup franc!!!!

Princess Klopobek
sais pas ce que c’est

POulpy
moi non plus

Princess Klopobek
je connais juste corner et but, parce que je parle un peu anglais

POulpy
ben c’est quand ils se mettent tous devant en se touchant le zizi

Princess Klopobek
je veux regarder le foot!

Note à part: Pfff je ne peux plus aller nulle part sans que l’on me reconnaisse, vais devoir changer de couronne

princess klopobek

Publié dans nos institutions, sex | Marqué avec , , | 4 commentaires

Paramédoxine, mémoire de l’huile et mémoire de l’eau

Comme tout un chacun, je côtoie des personnes adeptes d’homéopathie, cette « médecine de la similitude » (ou plutôt simili-médecine?), qui, faut-il le rappeler, se targue de soigner le patient et non la maladie. Néanmoins, bien souvent, l’homéopathophile, appréciant la dilution de ses « remèdes » à des doses infinitésimales (Souligner l’aspect infini), se gave en parallèle d’huiles essentielles, par essence (huhu) fortement concentrées.
Pour ma part, je pratique l’homéopathie tous les jours, en respirant, en mangeant, en me brossant les dents, en surfant, etc.
Wikipédia n’étant pas une bible, l’article sur le sujet n’en reste pas moins intéressant (Lire particulièrement « La similitude« , « La dynamisation » et « La dynamisation de Semen Korsakov « ).

princess klopobek

Publié dans nos institutions, Pas catégorié | Marqué avec , | Un commentaire

Born to be a bonobo

Conclusion d’une discussion entre amis à propos d’une race de singes et de leur capacité à tout résoudre par le sexe:
« Bah, finalement, la seule différence entre l’humain et le bonobo, c’est que dans ce système, l’humain a introduit l’argent ».

princess klopobek

Publié dans Pas catégorié, sex | 4 commentaires

Qu’on se mette d’accord

Au lieu de tenter vaillamment d’utiliser de jolies expressions dans l’espoir d’un vague étalage intellectuel, il serait de bon ton de feuilleter un dictionnaire:

Gent (Nom propre): ville, quelque part au nord.

Jean (Nom propre): gars de l’apocalypse.

Gent(e) (adjectif, rarement au masculin): gracieux, joli, plaisant. Ex: gente dame.

Gent_ (Nom propre, féminin) (SANS E, crénom, ça me rend folle!): Peuple, espèce. Ex: la gent féminine.

Junte: conseil, assemblée administrative, ou gouvernement militaire.

Alors s’il vous plaît, les gens, faites passer.

princess klopobek

Publié dans divers | 6 commentaires